Skip to main content
Category

Actualités

L’inter-Scot à l’heure des mutations commerciales

Les élus des Scot et intercommunalités de l’aire métropolitaine Lyon-St Etienne ce sont réunis jeudi 24 juin 2021 à Saint-Pierre-de-Chandieu pour un séminaire dédié aux nouvelles pratiques de consommation et aux mutations commerciales.

Organisée par l’inter-Scot avec l’appui des agences d’urbanismes de Lyon et de Saint-Etienne, cette matinée a permis des échanges autour de trois temps :

  1. Rétrospective de 10 ans de dynamiques commerciales dans l’Amelyse : synthèse d’une étude commanditée par l’inter-Scot en 2019-2020 (Présentations des Agences d’Urbanisme)
  2. Les impacts du e-commerce : synthèse d’une étude commanditée par la DDT du Rhône, réalisée et présentée par David Sarrazin (AID Observatoire) et Blandine Crousier (Réseau des 4 Agences d’Urbanisme)
  3. ​Optimiser l’intégration du commerce dans les Scot, quels leviers ? ​: intervention de David Lestoux (Lestoux et Associés) inspirée d’une étude conduite en 2019 pour le compte de la Fédération Nationale des Scot intitulée « Les Scot et l’aménagement commercial de demain ».

Vers un futur « RER à la lyonnaise » !

Les Présidents de l’inter-Scot de l’aire métropolitaine Lyon-Saint-Etienne (Amelyse) se sont réunis le 10 mai dernier pour la présentation d’une étude commanditée en 2020 auprès des Agences d’urbanisme de Lyon et Saint-Etienne sur un futur réseau express métropolitain (REM). Les étoiles ferroviaires lyonnaise et stéphanoise maillent le territoire Amelyse et sont le support de son développement. Cette rencontre a réuni une trentaine d’élus et techniciens de Scot, l’occasion pour eux d’évoquer les atouts et les contraintes de la desserte ferroviaire actuelle, les besoins et la demande des usagers et de dresser quelques pistes en vue d’un dialogue nourri avec les autorités compétentes en matière d’infrastructures et de services ferroviaires.

Une première rencontre des présidents pour un nouveau mandat

Le 29 mars s’est tenue en visio-conférence la première « rencontre des Présidents » de l’inter-Scot de ce nouveau mandat.

Les Présidents, ou leurs représentants, des 13 établissements publics porteurs de Scot de l’aire métropolitaine Lyon-Saint-Etienne ont pu faire connaissance et échanger sur ce modèle de coopération original, dont les origines et les grandes orientations partagées ont été rappelées.

A l’invitation de Régis Chambe (président de la Communauté de communes des Monts du Lyonnais), les élus se sont d’ores et déjà donnés rendez-vous à Saint-Martin-en-Haut dans le courant de l’été 2021. Cette deuxième rencontre sera l’occasion d’échanger sur leurs attentes pour le mandat qui s’ouvre.

 

Pour aller plus loin :

Evaluation des politiques d’urbanisation autour des gares

En 2019, faisant suite à plu­sieurs débats sur l’avenir du ferroviaire, les présidents de Scot participant à la démarche inter-Scot ont sou­haité mesurer l’efficience de l’orientation « de priorisation de l’urbanisa­tion des secteurs bien desservis par le ferro­viaire » dite « urbagare » orientation phare contenue dans le Chapitre commun de l’inter-Scot.

 La présente étude, confiée aux Agences d’urbanisme de Lyon et Saint-Etienne se propose de revisiter ce prin­cipe d’aménagement du territoire, levier de la multipolarité autour des 130 gares de l’aire métropolitaine lyonnaise, 14 ans après la signature du protocole d’accord « projet REAL » et 12 ans après l’adoption du livret inter- Scot « Polarités et RER ». Et s’il reste difficile de corréler le développement urbain au niveau de desserte en gare, cette étude tente néanmoins d’identifier les forces et faiblesses de cet objectif et d’en tirer de grands enseignements pour mieux articuler la relation urbanisme et déplacements à l’échelle de l’AML dans laquelle le ferroviaire joue un rôle déterminant.

Bulletin de veille n°9 : les impacts de la crise sanitaire sur le commerce et la consommation

Ce neuvième bulletin de veille est dédié à l’analyse des impacts de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le commerce et la consommation. Il comprend également la synthèse de l’étude des « 10 ans de dynamiques commerciales dans l’aire métropolitaine Lyon – Saint-Etienne » réalisée par les agences d’urbanisme pour le compte de l’inter-Scot. Et enfin il contient le recensement des derniers projets commerciaux.

Un livrable à lire et à relire pour comprendre les mutations de l’activité commerciale et leurs impacts sur l’organisation des territoires. 

L’essentiel de l’inter-Scot : 15 ans de dialogue et de construction territoriale !

La démarche inter-Scot a aujourd‘hui 15 ans. Cette publication retrace les temps forts et les acquis nés de cette collaboration technique et politique à l’échelle de l’aire métropolitaine Lyon – Saint-Etienne. Mise en œuvre par le réseau des Agences d’urbanisme de Lyon et Saint-Etienne et les 13 Scot, elle montre l’intérêt de cette démarche et ouvre le champ des possibles pour les élus récemment installés.

10 ans de dynamiques commerciales sur l’aire métropolitaine Lyon – Saint-Etienne

Dix ans après les travaux définissant des principes communs pour une meilleure régulation des implantations commerciales à l’échelle de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne, l’inter-Scot dresse un bilan des dynamiques commerciales de la dernière décennie.

En dix ans le plancher commercial des grandes et moyennes surfaces a augmenté de 665 000 m². Les trois quarts de ces m² se sont développés au sein de pôles périphériques et dix nouveaux parcs commerciaux périphériques ont ouvert leurs portes. A l’heure de la sobriété foncière et des déplacements multimodaux, encore un tiers des créations de grandes surfaces sont consommateurs d’espaces et sont uniquement accessibles en voiture. Toutefois, plus d’un développement sur deux a permis une requalification de friches ou de bâtiments vacants. De même, en secteur dense, les opérateurs commerciaux s’intéressent de plus en plus en plus aux projets mixtes en renouvellement urbain et en centralité. Dans un contexte de fortes mutations commerciales, tant du point de vue de l’offre que de la consommation, l’étude dégage neuf grands enjeux prospectifs à l’échelle de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne.

Une rencontre des Présidents sur les enjeux d’urbanisme commercial

Les présidents de l’inter-Scot se sont réunis le mercredi 18 décembre 2019 à Villefranche-sur-Saône sur l’invitation de Daniel Paccoud, président du Syndicat Mixte du Beaujolais.

Cette rencontre était placée sous le signe du « commerce » avec la présentation d’une analyse des dynamiques commerciales de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne (AMELYSE). Celle-ci a été réalisée à partir de deux approches complémentaires :

  • une évaluation de la « Charte pour un aménagement commercial durable et de qualité », 10 ans après sa signature entre les 13 Présidents de Scot et les enseignes ;
  • une analyse des comportements d’achat des ménages de l’AMELYSE, réalisée par le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette séance a également permis d’évoquer les principaux enseignements de l’évaluation des politiques d’urbanisation autour des gares de l’AMELYSE.

Enfin, cette dernière rencontre du mandat 2014-2020 a été l’occasion pour les présidents de faire un bilan de la démarche inter-Scot et d’en tirer quelques perspectives pour le mandat à venir.

Rencontre des présidents : signature de l’avis commun sur le projet de Sraddet

Les présidents de l’inter-Scot se sont réunis le 3 juillet 2019 à Courzieu sur l’invitation de Daniel Malosse, président du Scot de l’Ouest Lyonnais.

Cette rencontre a été marquée par la signature conjointe d’un avis commun (téléchargeable ici) sur le projet de Sraddet arrêté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes les 28 et 29 mars 2019.

Ce moment a également été l’occasion d’échanger sur les premières analyses des politiques d’urbanisation autour des gares depuis 2005 à travers une approche à la fois quantitative (évolution de l’urbanisation autour des gares, évolution de l’offre en gare,…) et qualitative (entretiens d’acteurs).

L’inter-Scot participe au débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais (NFL)

Après avoir rencontré, le 5 avril 2019, le président de la commission particulière du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais long terme (Jean-Claude Ruysschaert), les présidents de l’inter-Scot ont souhaité formaliser l’expression de leurs attentes communes sur ce projet à travers la réalisation d’un cahier d’acteur (téléchargeable ici).

Les présidents de l’inter-Scot ont également participé activement aux réunions publiques du débat. Daniel Paccoud (président du Scot du Beaujolais) s’est d’ailleurs exprimé, au nom des 13 présidents de l’inter-Scot, lors de la réunion publique du 18 avril 2019 à Anse. Son intervention résume le positionnement commun de l’inter-Scot et a été retransmise, à la demande de M. Ruysschaert, lors des réunions publiques suivantes.

Intervention de D. Paccoud le 18/04/2019 à Anse