Category

Actualités

10 ans de dynamiques commerciales sur l’aire métropolitaine Lyon – Saint-Etienne

Dix ans après les travaux définissant des principes communs pour une meilleure régulation des implantations commerciales à l’échelle de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne, l’inter-Scot dresse un bilan des dynamiques commerciales de la dernière décennie.

En dix ans le plancher commercial des grandes et moyennes surfaces a augmenté de 665 000 m². Les trois quarts de ces m² se sont développés au sein de pôles périphériques et dix nouveaux parcs commerciaux périphériques ont ouvert leurs portes. A l’heure de la sobriété foncière et des déplacements multimodaux, encore un tiers des créations de grandes surfaces sont consommateurs d’espaces et sont uniquement accessibles en voiture. Toutefois, plus d’un développement sur deux a permis une requalification de friches ou de bâtiments vacants. De même, en secteur dense, les opérateurs commerciaux s’intéressent de plus en plus en plus aux projets mixtes en renouvellement urbain et en centralité. Dans un contexte de fortes mutations commerciales, tant du point de vue de l’offre que de la consommation, l’étude dégage neuf grands enjeux prospectifs à l’échelle de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne.

Une rencontre des Présidents sur les enjeux d’urbanisme commercial

Les présidents de l’inter-Scot se sont réunis le mercredi 18 décembre 2019 à Villefranche-sur-Saône sur l’invitation de Daniel Paccoud, président du Syndicat Mixte du Beaujolais.

Cette rencontre était placée sous le signe du « commerce » avec la présentation d’une analyse des dynamiques commerciales de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne (AMELYSE). Celle-ci a été réalisée à partir de deux approches complémentaires :

  • une évaluation de la « Charte pour un aménagement commercial durable et de qualité », 10 ans après sa signature entre les 13 Présidents de Scot et les enseignes ;
  • une analyse des comportements d’achat des ménages de l’AMELYSE, réalisée par le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette séance a également permis d’évoquer les principaux enseignements de l’évaluation des politiques d’urbanisation autour des gares de l’AMELYSE.

Enfin, cette dernière rencontre du mandat 2014-2020 a été l’occasion pour les présidents de faire un bilan de la démarche inter-Scot et d’en tirer quelques perspectives pour le mandat à venir.

Rencontre des présidents : signature de l’avis commun sur le projet de Sraddet

Les présidents de l’inter-Scot se sont réunis le 3 juillet 2019 à Courzieu sur l’invitation de Daniel Malosse, président du Scot de l’Ouest Lyonnais.

Cette rencontre a été marquée par la signature conjointe d’un avis commun (téléchargeable ici) sur le projet de Sraddet arrêté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes les 28 et 29 mars 2019.

Ce moment a également été l’occasion d’échanger sur les premières analyses des politiques d’urbanisation autour des gares depuis 2005 à travers une approche à la fois quantitative (évolution de l’urbanisation autour des gares, évolution de l’offre en gare,…) et qualitative (entretiens d’acteurs).

L’inter-Scot participe au débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais (NFL)

Après avoir rencontré, le 5 avril 2019, le président de la commission particulière du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais long terme (Jean-Claude Ruysschaert), les présidents de l’inter-Scot ont souhaité formaliser l’expression de leurs attentes communes sur ce projet à travers la réalisation d’un cahier d’acteur (téléchargeable ici).

Les présidents de l’inter-Scot ont également participé activement aux réunions publiques du débat. Daniel Paccoud (président du Scot du Beaujolais) s’est d’ailleurs exprimé, au nom des 13 présidents de l’inter-Scot, lors de la réunion publique du 18 avril 2019 à Anse. Son intervention résume le positionnement commun de l’inter-Scot et a été retransmise, à la demande de M. Ruysschaert, lors des réunions publiques suivantes.

Intervention de D. Paccoud le 18/04/2019 à Anse

Une riche année 2018 et de nouvelles perspectives pour 2019

Les Présidents de l’inter-Scot se sont réunis le 30 janvier dernier à l’Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise afin de tirer le bilan de l’année 2018 et de valider le programme de 2019.

Cette rencontre a ainsi été l’occasion de rappeler l’ensemble des travaux réalisés en 2018 :

Une étude sur les transferts d’établissement entre 2005 et 2015 a également été présenté aux Présidents. Des fiches par Scot résumant ces transferts entre chaque EPCI ont également été mises à dispositions des élus.

L’année 2019 sera l’année des « bilans », les Président s’étant fixés les deux priorités suivantes :

  • faire le bilan de la « Charte pour un aménagement commercial durable et de qualité » 10 ans après les premières réflexions à son sujet. Il s’agira également de profiter des récentes enquêtes consommateurs réalisées par les CCI pour avoir une vision consolidée des pratiques de consommation à l’échelle de l’Amelyse ;
  • faire le bilan de l’approche « Urba-gare » et des politiques de mobilités mises en œuvre à l’échelle de l’Amelyse ;

Enfin, cette rencontre a été l’occasion de débattre des enjeux relatifs au traitement du nœud ferroviaire lyonnais (NFL) long terme, dans la perspective d’une rencontre avec le Président de la Commission du Débat Public sur ce projet.

Le Président de la Métropole de Lyon à la rencontre des élus de la démarche inter-Scot

Ce jeudi 29 novembre 2018, le Président de la Métropole de Lyon a souhaité rencontrer les élus qui portent la démarche inter-Scot en terre beaujolaise.

Accueilli par Thomas Ravier, Maire de Villefranche-sur-Saône, et Daniel Paccoud, Président du Scot Beaujolais, David Kimelfeld a saisi cette occasion pour mieux appréhender les enjeux d’interdépendances entre la Métropole de Lyon et ses territoires voisins.

Dans une ambiance studieuse, les présidents des Scot présents ont exprimé leur attachement à cette scène, en tant que lieu d’échange, de partage d’expérience et d’anticipation d’actions communes ; et de faire-valoir leurs attentes vis-à-vis de la Métropole de Lyon au regard des dynamiques résidentielles et économiques à l’œuvre, d’une meilleure organisation des mobilités ou encore du partage des ressources naturelles.

Une rencontre des Présidents sur les enjeux de mobilités

Une rencontre des Présidents sur les enjeux de mobilités

Les 13 Présidents de l’inter-Scot de l’aire métropolitaine Lyon-Saint-Etienne organisaient ce jeudi 11 octobre 2018 à Saint-Etienne leur traditionnelle rencontre annuelle. Les enjeux communs en matière de mobilités à l’échelle de ce vaste territoire étaient à l’ordre du jour.

Les deux Agences d’urbanisme de Lyon et de Saint-Etienne ont ainsi présenté, en plusieurs temps ponctués d’interviews d’experts et de débats entre les Présidents, un état des lieux et un bilan rétrospective des politiques de mobilité engagées au sein du territoire de l’inter-Scot. Il s’est agi également d’évoquer en fin de séance les perspectives pour planifier et concevoir des politiques de mobilités adaptées aux spécificités de chaque territoire, dans un avenir encore incertain.

Ont également participé à ces échanges les représentants des services de l’État (DREAL), du Syndicat Mixte de Transports de l’aire métropolitaine lyonnaise, du Pôle métropolitain, des Métropoles de Lyon et de Saint-Etienne et les Présidents des deux Agences d’urbanisme.

Pour visualiser la présentation, cliquez sur l’image ci-dessous.

Découvrez l’inter-Scot de l’aire métropolitaine Lyon – St Etienne au travers de son nouveau site internet !

Après 15 ans de coopération technique et politique, la démarche inter-Scot de l’aire métropolitaine Lyon-Saint-Etienne se dote d’un nouvel outil de communication au travers de ce site internet. Un outil essentiel au regard des nombreuses demandes méthodologiques qui nous sont faites pour une démarche informelle unique en France.

Quels contenus pour ce site internet ?  Les origines de la démarche, les orientations partagées par les 13 Scot qui composent son territoire, l’ensemble des études et réflexions produites notamment par les deux Agences d’urbanisme de Lyon et Saint-Etienne, les outils d’harmonisation et de suivi de nos Scot, et bien d’autres liens qui vous permettrons de découvrir notre « maison commune » métropolitaine.

Nous vous souhaitons une belle visite !