Synthèse de la juxtaposition au recollement des Scot – Juin 2014

Vous êtes ici :
< Retour

Si le travail de rapprochement des vocabulaires et des cartographies s’inscrit au programme de travail 2013 de la démarche inter-Scot en lien avec le Pôle métropolitain, cette démarche fait partie des objectifs fondamentaux de la démarche inter-Scot.

En effet, depuis la création en 2004 de cette démarche de coordination des Scot, une des principales ambitions est de faire de la cartographie un véritable outil de dialogue permettant d’identifier, de localiser, les points d’accord et de désaccord. Pour ce faire il était avant tout indispensable de «parler la même langue».

Il aura fallu attendre une première génération de Scot, lors de laquelle de nombreuses autres collaborations ont vu le jour, et une maturité technique et politique de la démarche pour entamer ce travail essentiel d’harmonisation des Scot.

L’harmonisation des Scot n’est pas l’homogénéisation des documents, la subsidiarité prévaut et la commande n’est pas de faire un Scot unique. Cette démarche d’harmonisation animée par les Agences d’urbanisme de Lyon et Saint-Etienne, propose à tous les Scot une méthode et des outils pour représenter l’aire métropolitaine de manière ascendante, à partir de leurs projets de territoire. Une première depuis les grandes politiques de planification et d’aménagement de l’aire métropolitaine des années 1970.