Recommandations pour une harmonisation de la sémiologie et du vocabulaire employés – Avril 2016

Vous êtes ici :
< Retour

Ce cahier de recommandations s’inscrit dans la continuité de la mission de juxtaposition et de recollement des Scot conduite en 2014, à la demande des présidents de Scot et du Pôle métropolitain.

Les résultats de cette première étude avaient été présentés devant les élus du Pôle métropolitain et les élus des Scot qui ont pu faire le constat d’une grande hétérogénéité des vocabulaires et des cartographies employés par chacun des Scot et ont mesuré l’ampleur de la tâche restant à accomplir s’ils voulaient aboutir à des documents aisément comparables.

Dans cet objectif de rechercher une meilleure cohérence, les présidents de Scot ont demandé aux Agences d’urbanisme de Lyon et de Saint-Etienne d’élaborer un guide pour harmoniser la cartographie et le vocabulaire de leurs documents. Ce guide accompagnera le travail des syndicats mixtes de Scot et  de leurs maîtres d’œuvre dans les démarches d’élaboration et de révision.

Grâce à ce cahier de recommandations, des principes cartographiques communs pourront être adoptés par tous les Scot de l’inter-Scot. Chacun pourra donc produire une part de l’image de l’aire métropolitaine, tout en restant fidèle à ses ambitions et à ses orientations.Les recommandations ont vocation à être utilisées pour réaliser les cartes d’orientations des Scot, mais elles peuvent également permettre de représenter le territoire actuel, dans la phase de diagnostic.

Le cahier de recommandations propose des principes de cartographie mais également des définitions sur les principaux éléments traités par les Scot. Ces définitions générales sont étayées par des « faisceaux d’indices », qui ont vocation à guider les Scot dans leurs classifications (hiérarchie des polarités, des sites économiques, …). Ces indices donnent des éléments plus précis afin de clarifier les définitions, mais ils doivent être appréciés de manière souple. Le cahier de recommandations n’a pas vocation à guider les orientations à mettre en place dans les Scot. Le document inter-Scot de référence vis-à-vis de la cohérence et de la solidarité entre les orientations reste le Chapitre commun.

A terme, la mise en oeuvre du cahier de recommandations permettra à chacun de mieux comprendre la stratégie et les orientations des autres Scot. Le vocabulaire et la cartographie harmonisés permettront de prévoir les effets de complémentarités ou de concurrences entre les territoires, de favoriser le dialogue et de porter plus facilement la voix des territoires de l’inter-Scot.