Entre maisons individuelles et habitat collectif : comment concevoir des «opérations d’habitat groupé» ? – 2008

Vous êtes ici :
< Retour

La démarche inter-Scot a pour vocation de mettre en perspective l’élaboration des schémas de planification avec la construction métropolitaine des 11 Scot.
La question de l’habitat est incontournable dans la bonne gestion de l’attractivité de la métropole. Marquée par un dynamisme démographique avéré, notamment dans les territoires périurbains et ruraux, l’aire métropolitaine lyonnaise attend entre 300 000 et 500 000 habitants supplémentaires à l’horizon
2030. C’est pourquoi la production de logement est au cœur des dynamiques métropolitaines. Les besoins grandissant ne doivent cependant pas mettre en péril l’équilibre de nos territoires. Lorsque l’on sait qu’une large part des logements se construit aujourd’hui sous la forme de maisons individuelles sur lot libre, il est important de s’interroger sur les ressources foncières de demain. Le développement résidentiel de la métropole lyonnaise doit se faire dans un souci de durabilité appuyé par une vision prospective de gestion des territoires. Par conséquent, la croissance démographique ne pourra se faire de manière acceptable que si les politiques publiques se saisissent de la question de l’accueil de population dans des formes d’habitat économe, bien pensé, mieux intégré et moins consommatrices d’espace.