2019-07-03 SRADDET/Urbagare – Courzieu

Une rencontre des Présidents sur le SRADDET et le bilan de l’urbanisation autour des gares

Les Présidents de l’inter-Scot se sont réunis le 3 juillet 2019 à Courzieu sur l’invitation de Daniel Malosse, Président du Scot de l’Ouest Lyonnais.

Cette rencontre a été marquée par la signature conjointe d’un avis commun (téléchargeable ici) sur le projet de Sraddet arrêté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes les 28 et 29 mars 2019.

Ce moment a également été l’occasion d’échanger sur les premières analyses des politiques d’urbanisation autour des gares depuis 2005, menées à travers une approche quantitative (évolution de l’urbanisation autour des gares, évolution de l’offre en gare,…) et qualitative (entretiens d’acteurs).

2019-12-18 Enjeux commerce – Villefranche-sur-Saône

Une rencontre des Présidents sur les enjeux d’urbanisme commercial

Les présidents de l’inter-Scot se sont réunis le mercredi 18 décembre 2019 à Villefranche-sur-Saône sur l’invitation de Daniel Paccoud, président du Syndicat Mixte du Beaujolais.

Cette rencontre était placée sous le signe du « commerce » avec la présentation d’une analyse des dynamiques commerciales de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne (AMELYSE). Celle-ci a été réalisée à partir de deux approches complémentaires :

  • une évaluation de la « Charte pour un aménagement commercial durable et de qualité », 10 ans après sa signature entre les 13 Présidents de Scot et les enseignes ;
  • une analyse des comportements d’achat des ménages de l’AMELYSE, réalisée par le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette séance a également permis d’évoquer les principaux enseignements de l’évaluation des politiques d’urbanisation autour des gares de l’AMELYSE.

Enfin, cette dernière rencontre du mandat 2014-2020 a été l’occasion pour les présidents de faire un bilan de la démarche inter-Scot et d’en tirer quelques perspectives pour le mandat à venir.

2018-07-10 inter’S Energie – Vienne

Inter’S Energie à Vienne

Le 10 juillet 2018, les élus de l’inter-Scot de sont réunis à Vienne le temps d’une matinée pour échanger sur les leviers de la transition énergétique à l’échelle du grand bassin de vie que constitue l’aire métropolitaine lyonnaise.

Thierry Kovacs, maire de Vienne et président de Vienne Condrieu Agglomération, et Philippe Delaplacette, président du Scot des Rives du Rhône, ont ainsi accueilli une quarantaine de participants sur ce territoire exemplaire. Vienne Condrieu Agglomération porte en effet de nombreux projets contribuant à la transition énergétique : rénovation de l’éclairage public des communes, zone d’activité du Rocher 100% photovoltaïque, plan de rénovation énergétique ambitieux,…

Après un temps de présentation de l’étude exploratoire de l’inter-Scot sur les constats et enjeux énergétiques de l’aire métropolitaine lyonnaise, les participants ont pu visiter deux réalisations emblématiques d’une transition énergétique réussie, à savoir :

  • la station d’épuration de Reventin-Vaugris, inaugurée la veille par Thierry Kovacs, disposant d’une unité de méthanisation permettant la valorisation d’une partie des boues en bio-gaz, lequel est ensuite reversé dans le réseau collectif géré par GRDF. Ce type de projet novateur est appelé à se multiplier sur le territoire français comme en témoigne les propos du directeur régional de GRDF dans cet article ;
  • la Centrale Villageoise du village des Haies portée par la SAS Centrales Villageoises de la Région de Condrieu qui intègre citoyens et entreprises locales dans son actionnariat. Ce projet pionnier, créé en 2013, produit de l’électricité à partir de panneaux photovoltaïques répartis sur 8 bâtiments (publics et privés) de la commune. D’autres Centrales Villageoises ont été créées depuis partout en France, et il est intéressant de noter que ce modèle coopératif se développe également en milieu urbain, notamment sur l’agglomération lyonnaise grâce à l’association Toits en Transition.

Enfin, la Centrale Villageoise des Haies est également à l’initiative du premier démonstrateur « smart grid » en zone rurale en France : le SMAP (SMArt grid dans les Parcs naturels régionaux). Il permet l’intégration et la gestion intelligente de la production d’énergie photovoltaïque locale sur le réseau électrique du village.

Pour plus de renseignements, vous pouvez télécharger ci-après :

La population inter-Scot horizon 2040 – décembre 2019

Au regard de la loi, les Scot doivent exposer un diagnostic établi au regard des prévisions économiques et démographiques et des besoins répertoriés en matière de développement économique, d’agriculture, d’aménagement de l’espace, d’environnement, d’équilibre social de l’habitat, de transports,  d’équipements et de services.
Il est apparu nécessaire aux 13 Scot de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne de travailler à une appréhension collective des projections de l’INSEE  prenant en compte les tendances les plus récentes de leurs territoires.

Qui seront les habitants des territoires de l’aire métropolitaine Lyon-Saint-Etienne en 2040 ?

2018-10-11 Enjeux de mobilité – Saint-Etienne

Une rencontre des Présidents sur les enjeux de mobilités

Les 13 Présidents de l’inter-Scot de l’aire métropolitaine Lyon-Saint-Etienne organisaient ce jeudi 11 octobre 2018 à Saint-Etienne leur traditionnelle rencontre annuelle. Les enjeux communs en matière de mobilités à l’échelle de ce vaste territoire étaient à l’ordre du jour.

Les deux Agences d’urbanisme de Lyon et de Saint-Etienne ont ainsi présenté, en plusieurs temps ponctués d’interviews d’experts et de débats entre les Présidents, un état des lieux et un bilan rétrospective des politiques de mobilité engagées au sein du territoire de l’inter-Scot. Il s’est agi également d’évoquer en fin de séance les perspectives pour planifier et concevoir des politiques de mobilités adaptées aux spécificités de chaque territoire, dans un avenir encore incertain.

Ont également participé à ces échanges les représentants des services de l’État (DREAL), du Syndicat Mixte de Transports de l’aire métropolitaine lyonnaise, du Pôle métropolitain, des Métropoles de Lyon et de Saint-Etienne et les Présidents des deux Agences d’urbanisme.