L’essentiel des Scot – Synthèse des 13 Scot – 2019

L’aire métropolitaine Lyon-Saint-Etienne couvre deux Métropoles (Lyon et Saint-Etienne) et quatre pôles urbains de plus de 50 000 habitants (Vienne, Villefranche, les Portes de l’Isère, Roanne) ; elle comprend treize Scot.

Ce morcellement institutionnel permet difficilement d’agir à l’échelle où les enjeux se posent : économie, solidarité, déplacements, environnement.
Les élus ont ainsi engagé depuis 2002 des démarches de coopération métropolitaine pour susciter un dialogue, développer des partenariats, mener des études en commun, partager des projets. En 2014, la loi ALUR a entériné l’existence des démarches inter-Scot.

Il s’agit dès lors d’articuler les enjeux de cohérence territoriale et d’aménagement de l’espace aux défis de la métropolisation, des cœurs de villes et des zones rurales.

Le partage et la confrontation des connaissances, tant dans leurs composantes politiques que techniques, permet d’avancer vers la définition d’une mise en cohérence des démarches de planification, en vue d’une harmonisation des Scot et de leur mise en oeuvre dans les politiques publiques territoriales.

La poursuite d’objectifs communs, traduits dans un Chapitre commun, s’inscrit dans une dynamique d’enrichissement mutuel veillant à assurer la bonne articulation des projets de territoire.

Chaque élaboration, modification, révision de Scot est dès lors l’occasion de traduire une vision commune des enjeux, de valoriser les enjeux propres aux territoires et plus spécifiquement pour les espaces à l’interface des Scot.

Ce recueil synthétique des 13 Scot formant l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne est à votre disposition pour parfaire l’interconnaissance des différents territoires et des orientations de chacun des Scot.

NB : les éléments concernant le Scot Loire-Centre, non approuvé à ce jour, ne figurent pas dans ce document.

 

Guide pratique pour un habitat de qualité – 2009

Construire des logements n’est pas une décision banale dans la vie d’une commune ; elle marque durablement le territoire : transformation du cadre de vie, accueil de nouvelles populations, équipements générés, flux de déplacements induits…

Le développement résidentiel, s’il répond à des besoins ou à des ambitions de développement, engage par conséquent la collectivité sur le long terme et à une échelle qui dépasse souvent celle de la commune. C’est pourquoi il est souhaitable que sa mise en œuvre s’appuie sur une démarche de projet intégrant des réflexions urbaines, sociales, environnementales et paysagères.

Ce guide est conçu pour accompagner les élus et les techniciens dans les différentes étapes d’une opération d’habitat : définir un programme, opérer des choix, négocier avec des opérateurs privés.

Le guide s’efforce d’aider les collectivités à poser les questions clés et à y répondre : quelle localisation privilégier ? Quel niveau de qualité exiger ? Quels outils réglementaires et opérationnels mobiliser ? Quelle assistance solliciter ?

Le guide propose :

  • une approche simple des critères de «qualité» de l’habitat : assurer la diversité et l’adaptation de l’offre en logement, garantir l’insertion urbaine et paysagère, intégrer très tôt l’exigence environnementale et le respect du site, promouvoir des formes urbaines adaptées aux besoins et au contexte local tout en économisant la ressource foncière,
  • une lecture facile des outils réglementaires de planification et d’aménagement : bien utiliser le PLU, envisager des montages fonciers, mettre en place un outil opérationnel,
  • une pédagogie de la conduite de projet pour aider à la mise en pratique.

L’Agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise a réalisé ce document, en partenariat et pour le compte des Scot de l’aire métropolitaine lyonnaise (inter-Scot). Le Syndicat mixte des Rives du Rhône a initié et piloté la démarche.

Ce guide, qui se veut pratique et pédagogique, souhaite contribuer à la production d’un habitat de qualité et participer ainsi à la construction d’une métropole plus attractive.